Pour ou contre les cartes de vœux professionnelles ?

Pour certains, c’est une corvée de fin d’année qui se termine par un message laconique sur les réseaux sociaux ou un email bâclé. Pour d’autres, c’est le moyen d’envoyer un message attentionné à chacun de ses contacts pros.

Un comparatif pour départager les avis

Ringardes ou créatives ?

La carte de vœux est avant tout une action de communication.

A ce titre, le créateur du visuel et le rédacteur devront s’entendre pour rendre une copie conforme à la stratégie de communication de l’expéditeur, qu’il s’agisse d’une entreprise ou d’une collectivité.

La créativité ou le classicisme seront surtout une question de dosage et de sens de l’à-propos.

Impersonnelles ou personnelles ?

Dans un monde de connexion instantanée, la question de l’utilité d’une carte de vœux se pose. Est-ce que le message sera lu ou finira-t-il directement dans la corbeille ?

Comme tout email marketing, une bonne personnalisation de l’objet permettra de toucher sa cible et d’inciter à l’ouverture. Ne vous arrêtez pas à un simple “bonne année” ou “meilleurs voeux”, faites en sorte d’éveiller la curiosité de vos destinataires.

Exercice forcé ou rituel ?

L’écriture d’un texte de vœux est une planche savonneuse. Plusieurs risques guettent le rédacteur :

  • écrire des banalités,
  • s’improviser poète,
  • utiliser des formules ringardes,
  • ou reprendre des citations trouvées sur internet.

Bien souvent, la simplicité est la clé. Ce qui compte, au final, est d’avoir marqué ce rituel annuel. La rédaction du message ne demande finalement pas un si grand effort, si ce n’est de prendre quelques minutes pour marquer une attention à vos connaissances professionnelles.

Inutiles ou utiles ?

La carte de vœux virtuelle n’a pas fini de faire débat dans le monde professionnel. En effet, la vision de l’entreprise intègre les problématiques du retour sur investissement et de rentabilité :

  • Est-ce du temps perdu ?
  • Quel est l’impact sur les ventes ?

La facilité serait de bâcler cette étape en les envoyant par mail sans mise en forme ou en communiquant comme tout le monde sur les réseaux sociaux.

C’est oublier que l’email de vœux vous donne un accès privilégié, une fois par an, à la boîte mail de vos prospects, clients et partenaires, sans qu’ils puissent se plaindre de spam.

Au contraire, ils ne pourront qu’apprécier de recevoir de vos nouvelles dans un contexte désintéressé et sans intentions commerciales par trop visibles.