La place d’une carte de vœux dans une stratégie digitale d’entreprise

Les cartes de vœux sont souvent vues comme une corvée ou une formalité. Les réseaux sociaux, dit-on, les auraient même ringardisés...

Pourtant, les cartes de vœux digitales n’ont pas à rougir de la concurrence

Chez Inkipi, nous sommes convaincus que la carte de vœux digitale a toute sa place dans la boîte à outils de communication digitale des entreprises et des collectivités.

Ce serait même le meilleur moyen de débuter l’année sur une bonne idée.

Les atouts de la carte digitale

L’usage de la carte de vœux électronique est aisée et se planifie facilement :

  • Son envoi se fait une fois par an sur la période décembre/janvier.
  • Son prix est budgété pour un envoi selon un nombre de destinataires. Il n’y a pas de risque de dépassement de budget.
  • Son ciblage touche tous les contacts de l’entreprise (partenaires, clients, prospects…).

Le champ d’action de la carte digitale se concentre donc sur la notoriété et l’image de marque, dans un monde où les stratégies marketing se focalisent sur l’acquisition client et la transformation en leads.

La concurrence de l’emailing

Simple en apparence, l’emailing se complique à l’usage :

  • Les questions techniques de délivrabilité peuvent complexifier les envois.
  • Maintenir la qualité d’une ligne éditoriale demande des compétences spécifiques.
  • Il ne faut pas se limiter à envoyer uniquement des promos ou de la pub, au risque de perdre son audience.
  • Le succès tient en grande partie à la régularité des envois.
  • Sans CRM, les résultats commerciaux sont difficilement quantifiables.
  • De plus, les problématiques de collecte et de conservation des données personnelles rendent de plus en plus difficile le suivi des campagnes.

Face à l’emailing : la carte de vœux digitale se positionne comme une étape forte valeur ajoutée dans une campagne emailing.

La concurrence des réseaux sociaux

Accessibles, sympas, valorisants, les réseaux sociaux possèdent de nombreux points négatifs :

  • La gestion d’un ou plusieurs comptes de réseaux sociaux réclame beaucoup de temps (suivi, création de contenu…) et de régularité.
  • Faire croître une communauté et l’entretenir demande des efforts très importants.
  • Le contenu des publications doit être adapté et formaté pour chaque plateforme (Facebook, Instagram, Twitter, Linkedin…).
  • Selon les secteurs d’activité, les résultats commerciaux sont à la fois difficiles à évaluer et à obtenir.

Face aux réseaux : la carte de vœux digitale offre une respiration dans un flux de publication sans fin.

La concurrence de la publicité en ligne

Les bannières publicitaires, les Adwords et les pubs Facebook sont de véritables puits sans fond :

  • L’acquisition de trafic, en plus d’être très onéreuse, s’arrête dès que le budget est coupé.
  • La présence d’une concurrence féroce, rend la rentabilité des campagnes de plus en plus incertaine.
  • La mise en place de campagnes impose de la stratégie et de l’organisation : choix des objectifs de communication, choix du message, sélection des supports de publicité, ressources humaines, production des campagnes…

Face à la pub en ligne : la carte de vœux digitale change la perspective de la relation client en se concentrant sur les contacts déjà connus de votre organisation.

Une place de choix dans la relation client

La carte de vœux électronique ne se limite pas à une carte envoyée en masse à une liste de contacts plus ou moins à jour.

Avec Inkipi, chaque collaborateur écrit personnellement à ses contacts, clients, fournisseurs ou prospects.

Chaque message est personnalisé tout en portant les couleurs de l’entreprise. Le visuel inclut automatiquement le logo de votre société et un visuel défini à l’avance par le service communication.